Source de l’Eglise et la Radio de l’Eglise de Dieu
Ministère de Prière et de la Parole...1corinthiens;12:12…et  actes : 6 :4
Nous en  avons tous désespérément besoin. Nous sommes nés pour cela. Ce que l’oxygène est pour les poumons et la  protéine pour le corps, le bien le plus précieux de la vie, sans elle il n’y a pas de joie durable; ce bien si désiré, c’est la bénédiction.
La bénédiction de Dieu est l’assurance que nous lui appartenons et qu’Il nous a choisis comme les objets de son amour inconditionnel en son Fils Jésus- Christ. Aucun autre être humain ne peut satisfaire notre profond désir de la posséder. Du fait que certains de nos parents et de notre entourage dans nos années de croissance nous ont refusé la bénédiction, ne nous ont pas encouragés,  acceptés, approuvés, et ne nous ont pas assuré que nous sommes bénis, il nous est certaines fois difficile de permettre à Dieu de nous bénir.  Nous voulons,  au travers de la Radio et de l’Église de Dieu ministère prière et de la Parole, faire tout ce qui est en notre pouvoir pour contribuer à votre bénédiction par la prière, l’enseignement de la parole et l’amour fraternel. Selon 1Corinthiens 12 : 12. .
Blog
Accueil
Prières

Jeunesse
Contact
Touts droits reservés CMPW 2014-2015
Design by Digital Force Multimedia (514) 265 1429

nous devons ardemment corriger la tendance à nous voir nous-mêmes, nos dons et nos ministères en termes individualistes. Nous sommes enclins  à regarder ce que nous pouvons faire pour Christ et à comparer nos talents et notre position dans l’église avec ceux des autres. Si l’autre peut chanter mieux que nous, alors je deviens envieux ou découragé. Si je peux prêcher mieux que lui, alors je sens entrer en moi la pensée de justice personnelle ou un sentiment d’orgueil. Des problèmes  provenant  d’une vue défectueuse de l’Église et de notre place à l’intérieur de celle-ci peuvent être évités en adoptant la perspective appropriée, celle suggérée par l’apôtre  Paul.

  L’Église  de Dieu et la radio de l’Église dont je porte l’insigne ne veut pas agir en tant que membre  du corps de Christ, tandis que je suis moi-même placé à l’écart des autres membres. Je ne veux pas fonctionner tout seul, coupé du reste du corps, je suis impuissant et sans vie. Je ne peux trouver ma place de service pour Christ que dans la communion et le partenariat  avec mes frères et sœurs croyants. Puisque nous dépendons les uns des autres pour fonctionner, et même pour vivre, il n’y a pas de place pour l’orgueil ou la justice personnelle. C’est dans cette optique que je vous  tends la main afin que le travail soit  complet et que le nom du Seigneur soit glorifié selon Actes 6 : 4.